cheval qui fait des sauts de mouton dans son pré
Satisfaire ses besoins

Les conséquences de la sédentarité de nos chevaux

Dans la nature, le cheval passe 60% de son temps à manger… et quand il broute, il marche ! La sédentarité des chevaux maintenus en écurie a de graves conséquences : le déplacement est nécessaire à leur équilibre physique et psychologique.

Et s’il ne marche pas ?

Si le cheval ne peut pas, chaque jour, combler son besoin de déplacement, parce qu’il est en box ou parce que son environnement ne le motive pas suffisamment pour le faire, il va devoir trouver une autre activité pour occuper ce temps libre qui devait normalement être utilisé pour marcher :

  • La redirection vers un autre besoin fonctionnel= il ne peut pas satisfaire son besoin de la catégorie « locomotion », alors il va combler par une activité d’une autre catégorie fonctionnelle, par exemple celle du « repos » : il va somnoler presque toute la journée (impact psychologique…),
  • La redirection vers une autre activité locomotrice= il va rester dans la catégorie « locomotion », mais il va trouver des variantes faisables dans son milieu, par exemple : tourner en rond indéfiniment dans son box (impact sur les membres…).
Impacts sur la santé

Ces activités palliatives ont des conséquences importantes sur sa santé physique et psychique.

Le système veineux des membres du cheval est complexe et permet une bonne circulation sanguine lors de la marche. L’inactivité peut causer des troubles circulatoires, à l’origine de lésions articulaires et tendineuses (œdèmes ou engorgements des membres notamment).

Certaines activités de substitution (tourner en rond dans son box) sont également néfastes à la santé de ses membres qui sont sur-sollicités, et toujours de la même manière.

Enfin, l’immobilité est nuisible au développement musculo-squelettique du poulain.

Conséquences lors du travail monté

Le risque d’accident avec un cheval en manque d’activité est d’autant plus fort pour le cheval monté et son cavalier.

Quand un individu (équin, ou pas) est privé de faire quelque chose qu’il a besoin de faire, dès qu’il en aura l’opportunité, il va le faire beaucoup plus que d’habitude : c’est ce que l’on appelle l’effet rebond. Pour comparer avec nous, c’est l’équivalent du vidage du paquet de cigarettes après un long vol…

Dans le cas du cheval qui a besoin de marcher, s’il ne le peut pas, dès qu’il en a la possibilité, il va exploser pour libérer tout ce trop-plein de « besoin de bouger », cavalier sur le dos ou pas. On imagine aisément les conséquences pour le cavalier, mais aussi le cheval qui va exécuter des mouvements, ou de départs fulgurants au galop, qui peuvent être à l’origine de lésions corporelles graves (membres, dos…).

Un grand paddock et c’est bon ?

Le problème est qu’il ne suffit pas que les chevaux aient un grand paddock pour qu’ils soient incités à la marche. Dans la nature, ils sont motivés par un environnement riche en stimulations, qui ne sont généralement pas présentes en captivité. Il existe deux types de stimulations :

  • Les facteurs exogènes = ce qui vient de l’extérieur, comme par exemple un prédateur, qui incite le cheval à bouger,
  • Les facteurs endogènes = ce qui vient de l’intérieur, comme la soif, qui incite à bouger pour aller chercher à boire.

Ces stimulations étant rares dans un paddock (pas d’herbe, ni de congénères, ou encore foin à côté de l’eau et de l’abri…), les chevaux peuvent ne pas être plus actifs dans un paddock que dans un box.

L’aménagement du lieu de vie, une bonne alternative

L’aménagement adapté du lieu de vie, s’il s’agit d’un paddock, peut les inciter au déplacement, par exemple :

  • séparer au maximum voire multiplier les aires de nourriture, pierre à sel, boisson, repos
  • si la nourriture n’est pas à volonté, augmenter la fréquence de nourrissage, et changer les lieux de nourrissage,
  • si le cheval est seul lui ajouter un ou plusieurs congénères, avec lui ou dans les parcs à côté (ce qui les incite à se déplacer plus, pour se rejoindre, se suivre, jouer…)

Les écuries actives ou les paddocks paradise essaient de répondre à ces besoins.


Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *