EXPLICATIONS SUR LES SOINS

Dans quels cas ma prise en charge est adaptée à votre animal ?

La réponse est assez simple à vrai dire…dans tous les cas, absolument tous (hormis contre-indications médicales, visibles ci-après) ! Les bienfaits des massages et des soins Thalasso sont profitables pour tous les animaux, dans un objectif de bien-être, de préparation sportive et de prévention de pathologies.

Voici quelques situations dans lesquelles ma prise en charge peut être une vraie réponse ou un accompagnement à l’amélioration de l’état de l’animal :

Chez le cheval…

> Tout cheval monté est potentiellement sujet à des douleurs, quelle que soit la qualité du matériel et du cavalier : un massage lui sera toujours profitable.

> Tout cheval qui présente des signes de douleurs ou de difficultés de locomotion :

  • Mal de dos, réactions au sanglage, au pansage,
  • Raideurs, courbatures évidentes,
  • Dissymétrie, irrégularité,
  • Manque d’équilibre, de fluidité, de disponibilité…

Douleurs qui peuvent se manifester concrètement par : des baisses de performances,des difficultés à se placer, s’incurver, à sauter les obstacles habituels, à galoper sur un pied donné, à se tenir sur un cercle, à faire un appuyer à une main donnée…

> Accompagnement lors de différentes étapes de la vie:

  • Poussées de croissance des jeunes, débourrage et tensions associées,
  • Reproduction (poulinage, monte en main) ,
  • Reprise du travail après un arrêt (pour raisons médicales ou pas),
  • Vieillissement de votre cheval (arthrose, baisse du système immunitaire…. ),
  • Pathologie chronique ayant des conséquences musculaires : fourbure, naviculaire, emphysème …. (hors phases aiguës, dont la prise en charge doit être assurée par votre vétérinaire)…

> Tout cheval qui présente des problèmes ou des changements de comportement tels que :

  • Stress, nervosité,
  • Irritabilité, agressivité,
  • Baisse de la motivation…

…et chez le chien :

> Accompagnement lors d’étapes importantes de sa vie:

  • Pathologie chronique ayant des conséquences musculaires : dysplasie, rupture des ligaments croisés…. (attention, hors phases aigues dont le traitement ne peut être assuré que par votre vétérinaire),
  • Vieillissement de votre chien (arthrose, chien assis ou couché plus souvent qu’avant, baisse du système immunitaire…. ),
  • Reproduction de votre chien (mise bas)…

> Tout chien qui présente des signes de douleurs ou de difficultés de locomotion :

  • Mal de dos,
  • Difficultés à se lever « à froid » le matin, ou après une balade plus longue que d’habitude,
  • Couinements en sautant dans la voiture…

> Tout chien qui effectue un exercice intense physique ou émotionnel (chien de travail, de berger, agility, concours de beauté…)

> Tout chien qui présente des problèmes ou des changements de comportement tels que :

  • Stress, nervosité,
  • Forte hausse ou baisse de la quantité de sommeil,
  • Irritabilité, agressivité nouvelle…

Les contre-indications et limites de ma prise en charge

Si le massage et les soins Thalasso sont des modes de prise en charge dont les bénéfices exceptionnels sont assez peu connus, il est important d’en connaître les limites.

La plus importante : si votre animal est malade, boiteux sans en connaître la raison, souffrant, blessé… il est nécessaire d’appeler votre vétérinaire au plus vite : le massage n’intervient qu’en seconde intention (à l’instar d’un kinésithérapeute que vous allez consulter après prescription de votre médecin traitant). En phase aiguë, d’inflammation, les seuls professionnels habilités à prendre en charge votre animal et à poser leurs mains dessus sont votre vétérinaire, votre ostéopathe et votre maréchal ferrant.

Il me semble aussi important de préciser que le massage ne se substitue pas à un mode de vie adapté aux besoins du cheval ou du chien (que ce soit locomoteurs, alimentaires, sociaux), même s’il peut lui permettre de mieux supporter les contraintes inhérentes à la captivité.

Découvrez maintenant Les différences entre massage, ostéo et shiatsu

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.