EXPLICATIONS SUR LES SOINS

C’est la reprise!

C’est pour bientôt !!! Si (comme moi) l’odeur de l’écurie vous manque…vous allez maintenant faire face à un nouveau défi et une lourde responsabilité : accompagner la reprise de votre cheval.

Les effets d’un arrêt d’activité

Votre cheval a sans doute été confronté à un arrêt plus ou moins brutal de son activité il y a 2 mois. Ces vacances forcées (et pas forcément désagréables !) ont des conséquences physiques sur son organisme : son corps a été moins sollicité, avec moins de contraintes, et ses capacités physiques et mentales ont évolué en conséquence.

Au niveau locomoteur, le cheval a eu moins d’effort à fournir, ou en tout cas pas ceux fournis quand il est monté : les muscles ont perdu de leur puissance, les articulations de leur souplesse et de leur capacité d’amortissement, les ligaments de leur élasticité…bref la machine est un peu rouillée.

C’est la même chose au niveau respiratoire et cardiaque : la baisse des sollicitations a entrainé moins d’endurance, moins de tolérance à l’effort : il s’essouffle et se fatigue plus vite.

Selon ses conditions de vie, et son rythme de travail avant le confinement, le changement sera visible de manière plus ou moins flagrante : attention cependant, ne pas le percevoir ne veut pas dire qu’il n’existe pas.

Les risques à la reprise

En soi ces modifications ne sont pas graves, elles ne le deviendront seulement si vous reprenez l’entrainement comme le dernier jour où vous avez vu Pompon.

Derrière « entrainement » on imagine bien un champion dont chaque sabot coute plus cher que votre logement…et c’est bien là le problème ! Quel que soit votre niveau et l’ancienne activité de votre cheval, il a perdu ses capacités à le faire, même s’il s’agit de randonnées, d’equifeel ou autre exercice réputé (à tort) peu exigeant physiquement.

Concrètement, les risques d’une reprise malmenée vont des simples (mais douloureuses) courbatures à de dramatiques myosites…ne risquez pas un arrêt autrement plus long que 2 mois !

Créer son programme de remise en forme

Comment faire, surtout si vous n’avez pas la chance d’avoir un entraineur à disposition ? Le mot d’ordre est la remise en condition PROGRESSIVE :

  • Progressive sur la durée : les premières séances doivent être plus courtes qu’à l’accoutumée.
  • Progressive sur la fréquence : ne passez pas de 0 jour de travail à 6 par semaine, laissez lui des jours de repos. Il vous manque probablement beaucoup, mais ne pas travailler tous les jours ne veut pas dire ne pas le voir : faites des balades à pied, allez le faire brouter, faites une opération manucure, brossez le à ses endroits favoris, c’est le moment d’être créatif …!
  • Progressive sur l’allure : les premières séances doivent se faire majoritairement ou intégralement au pas, avec de longs échauffements au début et une récupération active à la fin de la séance.
  • Progressive sur les activités : pas question d’envisager une séance de CSO ni une randonnée de 4 heures « pour rattraper le temps perdu » … selon le niveau privilégiez la longe, le travail à pied, sur le plat, de courtes balades au pas, sans ou avec dénivelé…
  • Progressive sur l’exigence : votre cheval n’a peut-être plus les capacités physiques pour avoir l’attitude souhaitée : ne le mettez pas dans des conditions où il ne pourra pas vous répondre correctement, sous peine de lui laisser le choix entre désobéir et se faire mal.

Et surtout : observez-le, soyez à son écoute ! (sa fréquence respiratoire peut être un bon indicateur si vous ne savez pas que regarder)

Les outils que je propose pour vous accompagner

De mon côté, les techniques que j’utilise sont inspirées de la kinésithérapie humaine, dans l’objectif de permettre au corps de retrouver ses capacités physiques de manière saine et durable, via des massages, étirements, mobilisations passives et soins Thalasso.

La prise en charge que je réserve normalement aux chevaux post-convalescence ou autre arrêt de longue durée s’inscrit parfaitement dans le cadre de la situation inédite que nous vivons :

  • préparer le corps à l’effort (échauffer, mobiliser, limiter les risques de blessure),
  • favoriser sa récupération (atténuer les douleurs et courbatures),
  • optimiser les performances (développer souplesse, amplitude, équilibre).

N’hésitez pas à me contacter pour davantage d’informations.

Déplacement offert secteur Montpellier-Béziers-Sète. Tarifs préférentiels si plusieurs chevaux.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.