EXPLICATIONS SUR LES SOINS

Quels sont les effets et bénéfices du massage?

Comme pour les humains, le massage a de nombreux bienfaits, pourtant méconnus, pour nos animaux.

Le massage, ou modelage tissulaire, est un ensemble de techniques manuelles appliquées aux tissus vivants de l’organisme, dans l’objectif d’améliorer son état.

Le massage va permettre une communication entre le praticien et son patient à 4 pattes, via un contact plus ou moins profond, doux, tonique, sur une zone et une durée adaptées. Il peut s’accompagner, si nécessaire, de mobilisations et d’étirements.

Le massage a des effets mécaniques et neurologiques sur l’organisme. Toutes les sphères du corps reçoivent les effets directs ou indirects du massage : la peau, les tissus conjonctifs, les réseaux veineux, artériels, lymphatiques, les muscles, les articulations, les os mais aussi les sphères neurologiques, hormonales, digestives et respiratoires.

S’il est de notoriété publique que le massage apporte un bien-être physique et psychologique à son bénéficiaire, via la relaxation qu’il procure, il apporte de multiples bénéfices tout autant si ce n’est plus importants :

Au niveau cardio-vasculaire et lymphatique :

  • Améliore la circulation sanguine, lymphatique et énergétique,
  • Amplifie l’apport d’oxygènes et de nutriments aux structures du corps,
  • Draine les déchets métaboliques, toxines et acide lactique.

Ces effets physiologiques participent aux gains cités à tous les niveaux suivants.

Au niveau locomoteur et postural :

  • Assoupli et renforce les muscles, tendons, ligaments, fascias,
  • Donne une meilleure souplesse et mobilité articulaire et musculaire,
  • Augmente l’amplitude des mouvements,
  • Soulage les compensations,
  • Optimise les performances sportives,
  • Prévient les troubles musculo-squelettiques.

Le corps fonctionne mieux, et récupère plus vite. L’animal est moins fatigué. Les mouvements gagnent en quantité et en qualité. Les douleurs, tensions et courbatures sont réduites. Les risques de blessures, déchirures, crampes, tendinites et entorses sont diminués.

Au niveau neurologique :

  • Réveille les capteurs sensitifs,
  • Renseigne le corps sur l’état de lésion de ses tissus,
  • Corrige la proprioception et le schéma corporel.

L’animal est plus alerte, en équilibre et à l’aise dans son corps.

Au niveau psychologique :

  • Détend, relaxe,
  • Lutte contre le stress, l’anxiété et la déprime,
  • Rééduque au toucher.

Sur les autres sphères de l’organisme :

  • Stimule les défenses immunitaires,
  • Active la digestion et l’élimination,
  • Améliore le sommeil,
  • Libère la fonction respiratoire.

Ces effets permettent de préserver et prolonger le bien-être de l’animal sur le long terme : il est moins fragile, dort mieux, digère mieux et respire mieux.

En bref, le massage n’a que des effets positifs sur l’organisme des animaux !

Découvrez maintenant L’intérêt (et les limites) du stretching